Handicap

Polish_20200131_180846769

J ai eu la chance d’accompagner Lucas, 4ans et demie, qui rencontre des difficultés à entrer en communication avec ses parents et le monde extérieur. Beaucoup d’agitation, de cris, et de comportements en lieux publiques qui rendent ses parents impuissants face à ses demandes et sa manière de s’exprimer. Il a beaucoup de difficulté à se concentrer, à rester statique. Lucas a aussi beaucoup de mal à communiquer avec son papa et est fusionnel avec sa maman.

Ses parents souhaitent avoir des clés pour savoir si leur fils souffre dans sa différence, et si ses comportements résultent d’explications causale qui leur échappent actuellement.

Éclairage par le debrief de la séance a distance en vidéo. ❤️


AUTISME

Contexte de séance :

Amélie a 7ans et demie, sa particularité d’âme est l’autisme. J’ai accompagné Amélie à transmettre des messages à ses parents afin de comprendre son chemin d’âme, ses ressentis, ses émotions, ce qu’elle vit intérieurement, faire émerger à travers des mots le choix de ce parcours de vie, son choix de s’incarner dans cette famille. Par ma sensibilité de coeur je voulais retranscrire en transparence la conversation par guidance que j’ai eu avec Amélie.

cute-elephants-2757831_960_720

Guidance (extrait)

Au départ, je voyais la petite fille qui émanait des équations mathématiques indéchiffrables. Elle m’a dit avec un sourire :

« je vais te donner des formules magiques. Viens voir Chloé je vais te montrer quelque chose: je vois des cascades, des nuages de toutes les couleurs. Les couleurs ont des musiques, il y a des jeux de lumière. C’est mon lieu de créativité, et chaque âme a ce plan accessible où loge sa créativité. Moi j’y suis quasiment tout le temps j’adore voir la vie s’exprimer dans les sons et lumières. »

Elle me dit avoir une grande sensibilité et être attirée par les matières comme le velours et toutes les textures qu’elle peut toucher, elle trouve cela fascinant. Les matières sont aussi des mines d’informations à capter. Une rose est apparue en image. Elle adore les fleurs, ces dernières émanent un parfum d’amour qu’elle reconnaît.

Elle capte tous les flux qui traversent chaque chose, les informations de la lumière, des sons, de ce qu’émanent les éléments du vivant et aussi des objets non animées.

Le plus lourd à réceptionner sont les informations que dégage les êtres humains. Il sont des bombes d’informations qui parfois s’entremêlent, se contredisent. Ils possèdent des couches d’énergie dégageant des messages parfois violents, des émotions lourdes et des bagages très complexes.

Elle perçoit chez l’être humain une grande complexité dans les informations qu’il contient.

Il y a parfois trop d’informations alors elle quitte son corps parce que c’est parfois beaucoup trop intense à réceptionner. Il y a alors souvent des décorporations pour par la suite revenir dans son corps pour continuer à explorer le Vivant.

girl-3133662_960_720

Elle m’explique aussi qu’elle a une perception transparente de ce qui vit dans son corps, elle ressent son fonctionnement biologique intérieur, le sang qui circule dans son corps. Elle peut aussi capter les dysfonctionnements chez les autres êtres humains.

Amélie me dit que ce que je perçois moi Chloé en langage codée avec tous ces symboles, ces équations non déchiffrables pour moi, ce sont mes voiles qui ont leur intérêt. Si elle me donnait toutes les informations qu’elle réceptionne, mon mental beuguerait.

Il y avait une forte curiosité pour notre planète, pour savoir comment fonctionnent les êtres vivants. Il y a alors eu une décision de venir explorer. Dans cette exploration, il n’y a pas de volonté de se fondre dans les conditionnements, l’ego de la partie incarnée est très fin et peu présent par choix. C’était nécessaire d’avoir le moins de filtres possibles, l’inhibition de masques pour pouvoir capter le plus d’informations authentiques, comprendre la mise à nu du Vivant, comment se jouent les interdépendances entre les éléments du Vivant que ce soit les êtres vivants mais aussi la lumière les sons et couleurs.

Il y a donc eu une forte volonté d’être observatrice sans être pleinement actrice du système. Etre spectateur est un choix de départ. A travers son corps et sa différence il y a une conservation d’une pureté d’être et l’image d’éponge très sensible pour capter un maximum d’informations.

Dans cette future incarnation, Amélie me raconte qu’elle voulait trouver un point d’ancrage dans une famille où la définition de l’amour était le plus proche de ce qu’elle connaissait sur sa planète. Elle savait qu’en s’incarnant dans cette famille, l’amour qui vivait entre les membres allait être sa ceinture de sécurité, son véritable point d’ancrage pour pouvoir observer et explorer au mieux la vie qu’elle a choisie d’incarner.

cartoon-1082003_960_720

Elle savait qu’elle n’allait jamais vivre l’abandon, le délaissement, ou autres expériences de rejet dans cette famille. C’était un choix idéal, elle se sentirait suffisamment sécure dans l’amour, un amour comme une ancre solide pour pouvoir explorer comme elle le veut. Elle me rajoute, par le biais de sa présence, cela pourrait bien entendu aider des âmes à s’ouvrir, créer des ouvertures de conscience à certains humains mais ce n’est pas sa mission première.Elle nous trouve très passionnant à observer c’est assez amusant pour elle. »

kids-2030260_960_720

Post-seance

L’accompagnement a été bénéfique pour la famille d’Amélie. Les parents ont pu poser des mots concrets sur ce qu’ils avaient toujours ressenti de leur fille, un potentiel et une sensibilité incroyables. Cet accompagnement a confirmé la direction qu’ils avaient prise depuis le début pour son autonomie, et cela les encourage aujourd’hui à poursuivre dans cette voie. ❤