Alcoolisme

Séances intenses avec une patiente nommée Adeline (nom modifié par respect d anonymat).
Adeline est venue vers moi pour une problématique reliée à l’alcool.
Femme sportive, mais beaucoup dans le sacrifice auprès de ses enfants et son mari, elle avait installé dans son quotidien, progressivement, le rituel de l’alcool en début de soirée. C’était le même créneau horaire qui appelait Adeline à consommer de l’alcool. Ce sacrifice de soi s’illustrait dans une absence d’activités pour soi et un manque d’épanouissement professionnel. La fidélité familiale, les bagages transgenerationnels de la lignée des femmes et la culpabilité étaient des éléments cruciales à libérer. Le tribunal intérieur d’Adeline sur l’image qu’elle avait d’elle-même consummait l’image d’elle-même. La frustration vécue dans le sacrifice de soi crée beaucoup de colère stockée dans la zone du foie, l’alcool étant une échappatoire efficace pour éteindre les colères antérieures refoulées.
Dans mes autres séancesavec des personnes vivant l’alcoolisme, la colère refoulée est une émotion centrale à deorommzger en libérant les mémoires causales / vies antérieures.
Je respecte dans la démarche initiale le courage et la lucidité d’Adeline sur sa situation. Le lien entre l’alcool et le statut de femme reste encore tabou dans le perfectionnisme que vivent les femmes modernes. Ce perfectionnisme vécu dans le quotidien de la femme parfaite, est aussi décompressé par la sensation de flottement avec ingestion d’alcool, l’envie de se relâcher des pressions societales.
D’un point de vue mediumnique, l’état alcoolisé permet à la personne de se décoller de son corps et donc d avoir la sensation de s alléger des lourdeurs émotionnelles et physiques. Il y a cependant une contrepartie énergétique. Le fait d être dans  une maigre présence dans leur corps et conscience telle l absence du « pilote dans le véhicule », les émotions et comportements vécus dans les mémoires / vies antérieures s’activent plus facilement.
Aussi, j ai pu capter chez Adeline, des capacités de passeuse d’âme. Elle me racontait se sentir aggressive après avoir bu, l explication venant aussi de l’influence d’âmes sur son territoire corporelle. Plus il y a la decorporation entre l âme et le corps plus cela laisse d espace à des ames de se coller sur le champs énergétique.
Nous avons pu ensemble, libérer les vies antérieures, relâcher les émotions telle que la colère, fournir des outils pour prendre du temps pour elle, couper les liens transgenerationnels et la fidélité familiale, et concrétiser un projet professionnel aligné à ce qui la fait vibrer.
Résultats post-séance : témoignage du Suivi de la patiente :
« Je souhaite,à travers ce témoignage, porter toute la reconnaissance et mes remerciements à Chloé.
En effet, je respire aujourd’hui un air de liberté: la liberté de choisir.
Mon rapport avec l’alcool était particulier et devenait dangereux. La prise n’était pas systématique mais suffisamment présente pour me sentir prisonnière. Mes nuits étaient très perturbées et la culpabilité me tenait compagnie lors de mes insomnies. Le jour je me sentais lourde et fatiguée car la  vision pessimiste de moi-même mangeait toute mon énergie. Ce qui commençait à me faire peur et m’étouffer. J’avais l’impression que ce rapport (alcool et moi) m’enveloppait tel un ami  toxique. Ami qui me donnait rendez- vous de plus en plus souvent.
Oui la problématique de m’inscrire dans le cercle infernal de l’addiction et qui m’aurait, de toute évidence, aspirée vers le fond !!!
Je prends alors contact avec Chloé et me laisse porter par son professionnalisme. Au termes de soins, j’ai ressenti au fil des jours une libération et qui prenait tout son sens au fur et à mesure. Mon rapport à mon verre s’est modifié de façon radicale. C’est extraordinaire, aujourd’hui je peux nommer ce qui est en moi et je vis sans aucune frustration par rapport à cette problématique !
Je ne te remercierai jamais assez Chloé !!
Je suis ravie d’avoir fait le pas vers toi car tu m’as donné l’occasion de me respecter !!! Merci !!! »
Adeline 47ans, Angers